Nos canapés d'angle réversibles et convertibles

Le canapé d’angle se conçoit simplement : il est comme un canapé droit, mais à l’une des extrémités (et même parfois aux deux !), le canapé « tournera » et se prolongera de sa longueur sur le côté. Cela permet ainsi d’offrir des assises supplémentaires, tout en rentabilisant l’utilisation de la place. Tout le charme associé au fameux canapé d’angle, que l’on retrouve dans bien des films et même dans la culture populaire, est quant à lui inégalable.

Il serait en revanche trompeur de parler « du » canapé d’angle, comme s’il n’en existait qu’un seul, universel. On découvre en effet, à partir de cette racine commune, de nombreuses variantes, aussi bien en termes de conception que de matériaux. Et chacune de ses variantes implique également des spécificités au niveau du prix ou de l’entretien. En bref, c’est comme un immense réseau, à ceci près que l’on ne sait pas vraiment par où commencer.

Pas de panique : on s’en doutait un peu, alors on a écrit pour vous ce guide très complet sur le canapé d’angle. Vous y retrouverez toutes les réponses à vos questions, à bien d’autres… et on espère surtout que vous trouverez le canapé d’angle de vos rêves !

Une myriade de canapés d’angle : présentation

Le principe d’un canapé d’angle, on l’a vu, est de venir former au coin un angle pour prolonger le canapé sur un autre côté. Si cet aspect est commun à absolument toutes les déclinaisons du modèle, on retrouve en revanche des sous-catégories de canapés d’angle, qui viennent chacune avec leurs spécificités et leurs prix. Réussir à choisir dépendra donc directement de vos attentes, et des fonctions que vous estimez importantes.

On vous présente tous les types, en détails, et c’est maintenant !

Le canapé d’angle fixe…

On démarre d’abord avec le modèle de base, qui se place en angle dans la pièce et ne bougera pas. On en trouve alors deux variantes : avec un coffre de rangement inclus, ou sans un tel coffre.

Avec coffre de rangement

Comme son nom l’indique, le canapé d’angle fixe avec coffre de rangement viendra inclure un coffre directement sous l’assise. En général, dans une optique évidente de rentabilisation de l’espace, ce coffre sera placé sous les assises de la partie principale du canapé d’angle. Vous pourrez alors y accéder grâce à une encoche dans laquelle vous glisserez vos doigts pour la tirer vers vous. Un tel coffre peut se révéler particulièrement utile pour y placer des couettes ou des oreillers !

Sans coffre de rangement

Il n’y a pas besoin de beaucoup détailler, puisque le nom en lui-même donne toutes les informations nécessaires. L’absence d’un coffre diminuera légèrement le prix du canapé, ce qui est appréciable sur des sommes importantes, mais cela signifie également que vous devrez trouver un autre espace de rangement pour vos couettes, coussins et oreillers.

Le canapé d’angle réversible

Pendant bien longtemps, le canapé d’angle se concevait sur un seul côté : à gauche, ou à droite. Cela pouvait se révéler particulièrement frustrant, surtout si vous veniez à tomber sur un modèle qui vous plaisait tout particulièrement, mais qui ne fait malheureusement pas l’angle dans le sens que vous désirez.

Le canapé d’angle réversible contre cette tendance, en vous permettant de placer l’angle à gauche ou à droite, comme vous le souhaitez.

Le canapé d’angle convertible

Dormir dans un canapé d’angle est confortable, mais profiter de davantage d’espace est également le bienvenu. Ainsi, les canapés d’angle convertibles fonctionneront comme les clics-clacs pour les canapés droits, et offriront ainsi un repos de qualité.

Le canapé d’angle convertible réversible

Mais où s’arrêtera l’innovation ? Si vous appréciez de pouvoir dormir comme dans un vrai lit, mais en étant dans votre canapé d’angle, mais que vous souhaitez en plus pouvoir agencer l’angle à gauche ou à droite comme il vous plaira, alors le canapé d’angle 3-en-1 représentera une très bonne solution.

Le canapé d’angle modulable

Et si vous créiez votre propre canapé d’angle ? Un modèle modulable vient avec des modules autonomes qui peuvent déplacés et agencés comme vous le souhaitez pour donner l’allure désiré au canapé.

Les niveaux de confort

Rappelons la mission prioritaire du canapé : nous offrir une assise suffisamment confortable pour que l’on puisse y passer un véritable moment de détente. Le mot clé est donc « confort » : il faut que le canapé soit suffisamment confortable.

Tester le confort d’un canapé que l’on désire acheter en ligne n’est toutefois pas une chose facile car vous n’avez pas la possibilité d’expérimenter tout cela comme en magasin. Plusieurs paramètres contenus dans la fiche technique vous permettront toutefois d’en apprendre davantage sur le confort offert par les modèles.

La densité de la mousse : un indice important

La mousse est un critère important lors que vous venez à choisir votre modèle. Effectivement, la densité de la mousse, c’est-à-dire que le nombre de kilogrammes de mousse exprimé au mètre cube donnera une excellente indication des différents niveaux de confort offerts. Avant toute chose, le minimum est de vous tourner vers une mousse ayant une densité d’au minimum de 21kg/m3. Cette proportion est à garder comme une ligne rouge afin de vous assurer une qualité standard pour votre confort.

A partir de ce niveau, on distinguera plusieurs paliers, globalement établis à 24 à 25kg/m3, 28 à 35kg/m3 et 35kg/m3. Le premier palier intégrera, comme la qualité standard, le plus souvent une mousse polyéther qui offre un bon confort sans toutefois se révéler exceptionnel.

A partir de 28kg, on passera généralement sur une mousse de meilleure qualité, à l’instar du polyuréthane. Ces mousses seront alors dites « haute résilience », car elles retrouveront leur forme originale après que vous vous en soyez servi. « Résilience » signifiant en effet « la capacité de se remettre, de rebondir », cela ne signifie bien sûr pas que vous rebondirez sur votre canapé, mais simplement qu’après avoir subi une déformation / une pression (vous qui vous asseyez), le canapé retrouve ses formes de base. Une mousse dite haute résilience offrira ainsi des possibilités de durabilité supérieures à des mousses classiques.

Pour le top du top, on retrouvera enfin une densité de 35kg/m3 pour une mousse dite Bultex (du fabricant du même nom). Cette mousse peut être considérée comme le haut du panier, et si elle sera plus chère, elle offrira également une très bonne résistance, un très bon soutien et elle est également résiliente.

La conception du dossier

Le dossier est également un élément que vous devez prendre en compte, surtout parce que votre dos viendra se poser dessus, et qu’il est donc essentiel qu’il soit bien maintenu. Effectivement, les canapés ont souvent la fameuse réputation de « détruire » le dos, alors que cela dépendra surtout de vos positions et de la qualité des maintiens.

On trouvera ainsi trois types de matières dans le dossier d’un canapé d’angle : les blocs de mousse, les poches de flocons de mousse et les fibres polyester. Les deux premières matières constituent en quelque sorte des entrées / milieux de gamme, en ce sens que les poches de mousse seront une version « upgradée » des blocs de mousse. Quant aux fibres polyester, elles sont dites « qualité grand confort » grâce à leurs propriétés qui permettent un excellent maintien du dos.

Les suspensions : un canapé ferme ou souple ?

Choisir des suspensions ne changera pas le niveau de confort de votre canapé, mais en déterminera le type. C’est en effet bien connu : tandis que de nombreuses personnes aiment avoir la sensation de s’enfoncer dans un canapé, d’autres préfèrent une assise bien ferme, voire parfois dure. Tout cela sera conditionné par le type de suspensions de votre canapé.

Ainsi, on trouvera d’abord les ressorts, soit ondulés ou à plat. Tout en étant assez élastiques, les ressorts viennent maintenir l’ensemble de la structure pour lui permettre d’absorber le plus gros des pressions qui seront exercées. Ainsi, vous aurez une assise bien ferme.

A l’inverse, on trouvera les sangles élastiques. Comme leur nom l’indique, ces sangles offrent une bien plus grande élasticité, ce qui signifie également un moins bon maintien et une moindre grande absorption des pressions. La résultante en est que votre confort sera plus souple.

On trouvera également des solutions plus « middle-ground », qui offrent un bon équilibre entre les deux. Tout dépendra donc de vos préférences !

Les textures et matériaux du canapé d’angle

En plus des différents types de modèles que l’on a vu précédemment, un autre critère va se révéler particulièrement important durant la conception d’un canapé d’angle, à savoir la matière. Entre le cuir et le simili cuir, entre le tissu et, plus rare, le velours, les matières n’apporteront pas le même niveau de confort, de résistance, de durabilité et bien sûr de prix.

Pour en découvrir davantage sur les matières des canapés d’angle, et surtout pour enfin trouver celle qui vous correspondra, lisez ce qui suit !

Le cuir, un choix haut de gamme

Le cuir est certainement la meilleure matière pour les canapés : en plus de capturer, conserver et diffuser la chaleur (et d’être thermorégulatrice par-dessus tout), le cuir est très esthétique et vient donner un véritable côté luxe aux canapés d’angle.

  • Pleine fleur. Il s’agit de la fine fleur (c’est le cas de le dire) du cuir, en ce sens qu’il sera à la fois de qualité et très résistant. Le cuir vieillit au fur et à mesure des années, ce qui en fait une matière très naturelle – et esthétiquement magnifique.

  • Croûte de cuir. Ce type de cuir est particulièrement résistant aux frottements, ce qui est particulièrement adapté en cas d’utilisations intensives.

Simili cuir & PU : le bon compromis qualité-prix

Si vous ne pouvez pas vous payer le luxe du cuir, alors pourquoi ne pas vous tourner vers le simili ?

  • Bycast. Le Bycast utilise une croûte de cuir qu’il vient recouvrir d’un vernis spécifique. Cela permet d’offrir un aspect de cuir véritable, tout en diminuant foncièrement le prix.

  • PU (polyuréthane). Il s’agit davantage d’une imitation cuir que d’un alliage. Le PU est un revêtement supplémentaire qui permet de protéger votre canapé, tout en apportant des touches d’esthétisme agréables.

  • Synderme. Plus résistant que les deux matériaux précédents, le synderme se compose à 50% de chute de cuir, permettant d’offrir une qualité supérieure.

Tissu : le grand gagnant du marché

Le tissu est probablement la matière que l’on retrouvera le plus sur les canapés d’angle. Bon marché, ce matériau offre également de bonnes possibilités en ce qui concerne l’entretien, la sensation au toucher, ou encore la résistance.

Au sein même des tissus, on trouvera plusieurs spécificités dépendant directement de la matière utilisée. En voici les principales :

  • En coton. On trouve également la dénomination « bachette » pour les canapés d’angle dans cette matière. Ces fibres sont assez résistantes, et surtout faciles à entretenir. Elles peuvent être traitées à l’aide d’un antitaches.

  • Hybride coton / lin. Version supérieure à la présence, on garde les points positifs du coton tout en ajoutant un côté à la fois plus esthétique et agréable au toucher, ce qui est permis par le lin. Le tout s’avère également facile à entretenir, et peut aussi être traité avec un antitaches.

  • En microfibres. On passe désormais sur une gamme supérieure, avec ce matériau tout particulièrement résistant. En plus d’apporter un effet esthétique bienvenu, les microfibres sont agréables et très douces au toucher. Elles sont, encore une fois, faciles d’entretien et peuvent être traitées avec un antitaches.

Le velours : pour un brin d’exotisme

Le velours n’est certainement pas la matière que l’on retrouvera le plus sur les canapés. Il vient toutefois avec son lot d’innovations assez intéressantes, même si, en comparaison des autres variantes du tissu, le velours est plus onéreux. Tout en étant particulièrement doux, le velours a surtout un esthétique incroyable. Sa matière est ainsi capable de dégager des reflets et des brillants qui illumineront et réchaufferont votre salon et votre décoration d’intérieur.

Tout comme pour les autres tissus, un traitement antitache peut également être appliqué sur ce revêtement.

Les prix d’un canapé d’angle…

Selon les matières qui l’accompagnent, le rembourrage, les possibilités de convertible ou de modulable, les accessoires comme les coussins, etc. le prix des modèles ne sera pas le même. Ainsi, selon le canapé vers lequel vous vous tournerez, vous pourrez établir votre budget à 400 euros, ou à plus de 10 000 euros.

Nous sommes toutefois conscients que, non-seulement nous n’avons pas tous les mêmes budgets à consacrer à un canapé d’angle, mais en plus, nous n’avons surtout pas les mêmes attentes ou le même degré d’exigence. Afin de vous aider à vous y retrouver un peu, retrouvez ici les fourchettes et moyennes de prix selon les gammes vers lesquelles vous vous tournerez.

Pour une entrée de gamme

Un canapé d’entrée de gamme affichera des standards minimaux de confort, mais respectera tout de même une densité minimale pour la mousse, et sera d’une qualité suffisamment fiable pour que le canapé puisse durer. Ne vous y trompez pas : quand bien même de grandes dimensions font augmenter le prix d’un canapé, vous pourrez très bien trouver des canapés d’angle 12 place d’entrée de gamme.

En règle générale, comptez entre 400 et 700 euros pour un canapé d’entrée de gamme. Cela représente certes déjà un budget, mais cette fourchette de prix vous assure de ne pas tomber sur un produit au prix excessivement bas… mais tout comme sa qualité !

Pour un milieu de gamme

Avec le milieu de gamme, vous accéderez bien entendu à des matériaux de qualité supérieure, un design plus affirmé et également la possibilité de convertibles ou réversibles. Il vous faudra alors compter entre 700 et 1500 euros pour dénicher un milieu de gamme qui soit suffisamment de qualité.

Si, toutefois, vous voulez que le canapé affiche une très bonne durabilité – avec du cuir par exemple, il sera alors nécessaire de viser au-dessus de 1500 euros.

Pour un haut de gamme

Le haut de gamme associera les meilleures matières à des design originaux et des conceptions de fabrication poussées pour vous offrir un confort optimal. L’optique sera également de développer un produit durable, qui affichera de bonnes performances pendant de longues années, surtout quand on considère le prix affiché.

Comptez, pour cette gamme, entre 2000 et 4000 euros, fonction du revêtement que vous choisirez, du nombre de places disponibles, des fonctionnalités supplémentaires, etc.

Spécial – canapé de luxe

On vous disait en introduction qu’il était possible de débourser plus de 10 000 euros pour un canapé d’angle. Cela est bien le cas pour les canapés d’angle dits de luxe, provenant de maisons reconnues, travaillant des matières nobles et faisant appel à un designer spécifiquement pour l’occasion.

L’entretien du canapé d’angle

Comme pour tous les autres canapés, le canapé d’angle n’échappe pas à la règle d’or de l’entretien. L’entretien d’un tel produit ne sera pas forcément spécifique à la forme en angle elle-même, mais dépendra plutôt des matières de votre canapé, comme on a pu le voir précédemment.

A noter que l’entretien est une étape primordiale afin de préserver la bonne durabilité de votre canapé. Un canapé qui n’est pas entretenu, en effet, c’est le risque de créer des déchirures ou d’abimer les matières. Dans le cas du cuir, c’est aussi risquer que celui-ci vieillisse particulièrement mal.

Ainsi, découvrez comment entretenir votre canapé d’angle selon celui que vous possédez ou qui vous intéresse.

A chaque matériau son produit !

Pour les tissus…

Comme on a pu le voir dans la présentation de ces matériaux, les tissus sont très faciles à nettoyer. Il vous suffira ainsi de vous servir d’un aspirateur et d’une brosse souple et assez douce pour enlever les poussières et résidus qui se trouvent dans votre canapé. Dans cette perspective – et cela vaut pour tous les canapés – n’oubliez pas que les poils et autres résidus peuvent facilement s’infiltrer entre les rainures. Passez un coup de l’arrière vers l’extérieur pour tout enlever.

Pour un nettoyage plus en profondeur, utilisez un shampoing liquide ou une mousse sèche, selon l’état dans lequel se trouve votre canapé (un canapé abimé appréciera davantage une mousse sèche). Procédez à un tel entretien deux fois par an pour préserver votre revêtement. Si vous avez installer une housse pour protéger le tissu, pensez à la laver (ou à l’emmener au pressing).

Pour le cuir….

Le cuir est un matériau très noble, mais il vient également avec un entretien un peu plus exigeant. La bonne chose, c’est également qu’au fur et à mesure des entretiens, votre cuir évoluera et donnera de nouvelles teintes, de nouveaux reflets et une belle brillance. Pour traiter votre cuir, utilisez un chiffon doux ou, mieux, un chiffon en microfibres pour enlever les poussières.

Tous les 4 à 6 mois, fonction de l’utilisation, pensez également à nourrir votre cuir avec une crème ou un produit adapté pour ce type de matériau. Cela lui permettra de conserver toutes ses propriétés et ses performances, tout en vieillissant correctement.

Pour les imitations cuir…

Plus facile à nettoyer que le cuir, les imitations cuir ne demanderont pas un entretien constant ou régulier. Pour enlever les poussières, passez simplement un chiffon microfibre, puis passez une lavette d’eau savonneuse bien essorée. Du lait démaquillant, aussi surprenant que cela puisse paraître, permet également de redonner un bon coup de neuf au cuir tout en le nettoyant en profondeur.

Les aspirateurs idéaux

Selon les matières, vous pourrez utiliser différents types d’appareil pour obtenir un entretien au top. Pour les canapés en cuir et similis cuir, il n’y a pas de risques que les résidus et poussières s’accrochent aux fibres. Elles resteront en surface, et ne demanderont pas une puissance d’aspiration incroyable – un aspirateur à main pour canapé, ou un aspirateur voiture feront largement l’affaire.

Pour les tissus, en revanche, il sera parfois nécessaire d’augmenter la puissance d’aspiration afin de venir décrocher la poussière qui s’accroche au tissu. Préférez, dans ce cas, des aspirateurs balais ou à traîneau qui affichent une bonne puissance, et dont vous vous servez pour aspirer la maison. Pensez à toujours être doux, même sur le tissu : résistance ne suffit pas invincibilité, et il serait dommage de créer des déchirures dans le revêtement à cause d’un mouvement trop brusque !

La checklist des critères avant d’acheter un canapé d’angle

Maintenant que vous connaissez la face immergée de l’iceberg « canapé d’angle », avec toutes ses subtilités et ses variantes, il est possible que vous soyez tenté d’acheter un canapé d’angle. On vous comprend, mais ne vous précipitez pas – pensez d’abord à vérifier la checklist suivante, en vous assurant que tous les points – ou, par défaut, un maximum – vous correspondent.

  • Le design : il est compliqué de vous indiquer des critères sur le design, car tout dépendra de vos goûts. Toutefois, afin de vous fournir une bonne référence, pensez à considérer la décoration de votre salon, ou ce que vous comptez en faire si jamais vous décidez de tout refaire. Un canapé, aussi magnifique qu’il soit, ne passera pas dans toutes les décos, alors choisissez avec observation.

  • Les dimensions : pour moins de 4 personnes, 190cm apparaîtront une taille suffisante, mais davantage de personnes signifie également davantage d’assises nécessaires. Pensez à considérer les dimensions de votre salon en même temps pour adapter l’encombrement de votre modèle à l’espace disponible. Pour les grands salons, sachez qu’il existe des canapés d’angle 7 à 10 places, appelés aussi « canapés panoramiques ».

  • Les textures et matériaux : Comparez les différentes textures et considérez leurs avantages et défauts respectifs. Si vous n’arrivez toujours pas à vous décider, alors procédez par élimination ; par exemple, si vous vivez dans des régions particulièrement humides, le cuir et le simili cuir sont à éviter car ils s’abîmeront particulièrement vite.

  • Les niveaux de confort : Retenez globalement que plus la densité de mousse sera élevée, plus le confort le sera également. Le mieux, dans une perspective de confort et de durabilité, est de vous tourner au minimum vers une mousse hautement résiliente, à condition que vous en ayez le budget. Attardez-vous également sur le dossier (et sa profondeur), ainsi que les suspensions.

  • La polyvalence : Si vous souhaitez rentabiliser votre espace et vos achats, ou que vous avez des amis qui restent souvent dormir, alors un canapé d’angle convertible type clic clac sera parfait. Aussi, si vous aimez souvent changer et transformer votre salon, alors préférez un canapé d’angle qui puisse être réversible sur sa gauche ou sa droite. Et si jamais vous avez besoin des deux, alors un canapé d’angle 3 en 1 sera la réponse parfaite !

  • Le prix : Les prix seront différents selon les gammes, et au sein même d’une gamme, les prix eux-mêmes seront différents ; pensez à vous renseigner et à comparer les différents modèles qui vous intéressent pour bénéficier du meilleur rapport qualité-prix.

Avantages et inconvénients du canapé d’angle

Alors, qu’en est-il du canapé d’angle ? Cela vaut-il le coup de s’en procurer un ou pas ? Après vous avoir présenté toutes les possibilités et les informations sur les canapés d’angle, nous détaillons maintenant les points positifs et négatifs du canapé d’angle. De quel côté penchera la balance pour vous ?

Ce qu’on aime…

L’excellente rentabilisation de l’espace. Si vous disposez un canapé qui n’est pas d’angle, vous perdez forcément de l’espace sur les coins sans forcément pouvoir les rentabiliser. Cela est d’autant plus le cas que le canapé vient généralement se poser contre ou près du mur, et rarement en plein milieu d’une pièce. Dans cette optique, un canapé d’angle permettra de rentabiliser effectivement les coins et les angles en les transformant en place assise !

Le confort supplémentaire. Les manières dont vous pouvez vous installer dans un canapé d’angle sont nombreuses : assis ou allongé, vous bénéficiez de plusieurs positions que vous pouvez réaliser à votre gré. Ce gain de confort est également assuré par un gain de place : si vos proches décident par exemple de s’asseoir sur un des côtés du canapé, vous pouvez très bien vous allonger sur l’autre côté. La magie de l’angle !

Un aspect plus chaleureux. Au-delà du simple aspect esthétique et design, la praticité même du modèle permet de donner une véritable lumière de convivialité à votre salon. Tandis que sur un canapé droit, les personnes sont assises les unes à côté des autres et doivent donc se tourner pour se regarder, tout le monde est présent dans le champ visuel sur un canapé d’angle. Facile pour engager la conversation !

Ce qu’on aime moins…

L’encombrement du modèle. Un canapé d’angle prend en effet davantage de place, non-seulement parce qu’il a des assises supplémentaires par rapport à un canapé droit classique, mais aussi parce qu’il vient remplir deux pans de mur (dans l’idée). Le tout, en plus, n’est pas simplement de placer le canapé d’angle et de se féliciter s’il passe – car un canapé ne vient pas seul ! Quid du meuble pour poser la télé, ou encore de la fameuse table basse que l’on retrouve dans tous les salons ? Pour ces raisons, le canapé d’angle n’ira pas dans le salon de tout le monde. Pensez donc à vous renseigner sur les dimensions et l’espace disponible pour vous assurer que vous pourrez encore circuler simplement et de manière fluide au sein de votre salon. Pensez également au fait que l’encombrement signifie que cela pourra poser quelques soucis au moment de la livraison – pensez à mesurer les dimensions des espaces menant jusqu’à votre salon pour vous assurer que le canapé d’angle passera bien.

Le coin du canapé offre peu de possibilités. Bien sûr, il vous est possible de vous y asseoir, mais le confort ne sera pas le même car vous n’aurez pas toujours un dossier stable selon la position dans laquelle vous vous trouverez. Pour contrer ce problème, certains y disposent des coussins pour soutenir le dos, tandis que d’autres s’assiront en diagonale pour profiter de l’appui derrière eux. A noter que l’angle permet tout de même, à l’aide de quelques oreillers, d’offrir un bon repos pour la tête en position allongée.

En conclusion !

Le canapé d’angle, à l’instar de bien d’autres canapés comme les canapés droits ou les clics-clacs, vient avec de nombreuses spécificités, déclinaisons et types de modèles. On trouvera ainsi un véritable florilège de ces produits, ce qui vous permettra de dénicher la perle rare, celle qui vous conviendra le plus, et qui correspondra surtout à vos attentes et à l’utilisation que vous souhaitez en avoir.

Malgré tout cela, l’encombrement du canapé n’est-il pas un trop gros sacrifice en échange ? En réalité, cela ne constituera pas un point négatif en soi, mais dépendra directement des dimensions de votre salon. Si vous disposez d’un grand salon, alors un canapé d’angle viendra emplir l’espace tout en vous laissant suffisamment. Si votre salon est assez cosy, en revanche, le canapé d’angle risque devenir étouffer votre intérieur et diminuera fortement l’espace disponible. A vous de voir !

error: Lecture seule